Alvis Fire Fly Special 1932

Ce châssis Alvis Nr 10243 a vu le jour en Angleterre en 1932. Pendant de nombreuses années, cette sportive d’avant-guerre a vécu aux antipodes de l’Europe, en Australie.
Dans les années 1960, Paul Chaleyer a reconstruit la voiture. Le châssis a été raccourci afin d’en réduire l’empattement pour y accueillir une carrosserie plus légère et plus sportive.
La mécanique a, quant à elle, été avantageusement remplacée par un moteur optimisé issu d’une Alvis Speed 25 Special de 1937, dont on connaît le brio. C’est un six cylindres en ligne de 3,5 litres de cylindrée développant une puissance d’environ 150 cv.
La suspension a reçu une barre de torsion additionnelle ainsi que des amortisseurs Koni améliorant sensiblement sa tenue de route.
La voiture a dès lors été régulièrement utilisée dans des compétitions historiques en Australie jusqu’en 2006. Par ailleurs, elle peut aussi s’enorgueillir de posséder un beau palmarès en courses de côtes.
Un amateur anglais, George Howitt, la ramena en Belgique en 2010, avant que son dernier propriétaire n’en fasse l’acquisition en 2013.
Depuis, cette Alvis a été optimisée et équipée pour participer, et avec succès, à des rallyes historiques de régularité.
Son poids plume, son moteur coupleux, mais cependant également puissant, allié à un châssis court et très maniable, en font un engin idéal pour ce genre d’exercice. D’autant plus qu’ayant été immatriculée en 1932, son coefficient lié à l’année, est très avantageux.
En quelques années, cette redoutable Alvis s’est taillée un palmarès remarquable. Elle a notamment gagné l’ING Ardenne Roads Rally en catégorie « prewar years », remporté deux fois cette même catégorie au Rallye du Zoute Grand Prix, avant de remporter la première place au classement général du Zoute Grand Prix 2016.
Avec cette voiture, son nouveau propriétaire sera assuré d’avoir entre les mains l’engin idéal pour participer avec succès aux plus beaux rallyes de régularité.
La voiture, actuellement sous immatriculation belge, dispose d’un dossier de factures justificatives depuis son arrivée en Australie, ainsi que d’une carte FIVA.  

Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932Alvis Fire Fly Special 1932